28 févr. 2016

Wishlist Coiffure

Hello Ladies,

J’ai toujours aimé la coiffure, je suis toujours au taquet quand il y a une nouvelle coupe à la mode.  On a tendance à partager sa wishlist beauté ou encore vêtement. Je n’ai jamais entendu parler de wishlist coiffure. Je propose donc de partager avec vous mes envies de coiffure.4

Lorsqu’il y aura une nouvelle coupe qui me fera de l’œil et bien j’essaierai de vous donner un maximum d’informations dessus.

En général, je me renseigne à fond sur la méthode employée voir quels sont les risques engendrés (risque de casse ?) Je zieute sur youtube si une personne a donné son avis ou encore partagé la technique. 

Voici une idée de coiffure que je compte faire cette année:


Je compte me procurer de la laine 100% acrylique en noir, sachez que c'est ce type de laine qui est recommandé lorsque l'on souhaite se coiffer avec.

Je ferais mes vanilles en avance et je n'aurais plus qu'à faire mes nattes collées et installer les vanilles.

Alors que pensez vous de cette coiffure?

HappY HAIr JourNEY

25 févr. 2016

Spray au jus d'oignons pour une pousse efficace et rapide des cheveux

Hello Ladies,

WARNING WARNING WARNING

Ce post s'adresse plus particulièrement aux courageuses qui osent prendre des risques. Ce spray s'adresse vraiment aux personnes qui n'ont aucun problème avec l'oignon. Les résultats sont visibles dès les premières applications.


Les oignons ont une riche teneur en soufre. Le jus d'oignon lorsqu'il est appliqué sur le cuir chevelu, seul ou en combinaison avec d'autres remèdes contre la perte de cheveux peut améliorer la circulation sanguine du cuir chevelu. Le soufre améliore également la production de tissus de collagène qui est nécessaire pour la croissance des cheveux. Les cheveux poussent des follicules pileux dans le cuir chevelu et l'augmentation de l'approvisionnement en sang au cuir chevelu apporte de meilleurs nutriments et la nourriture pour les follicules et favorise la croissance des cheveux. La teneur en soufre dans le jus a également des propriétés anti- bactériennes et empêche la croissance des champignons et des bactéries sur le cuir chevelu qui réduit les risques de perte des cheveux due à ces infections. Le jus d'oignon augmente la résistance des cheveux et empêche l'amincissement et la casse. Vous pouvez obtenir un meilleur volume à vos cheveux en appliquant régulièrement le jus d’oignons sur votre cuir chevelu.

Comment faire son jus d'oignons?



Comment appliquer son jus d'oignons?

Veillez à bien l'appliquer sur le cuir chevelu et bien masser après. Pour masquer l'odeur et sceller l'hydratation, utiliser de l'huile d'olive et de l'huile essentielle de romarin. Je trouve que l'huile essentielle de Bay St Thomas fonctionne bien aussi.


Pour le moment, j'utilise uniquement la lotion, Ail Cannelle Gingembre et Oignons. Je pense faire cette petite cure uniquement quand je serais chez moi en vacances une semaine et que je n'aurais aucun contact avec l'extérieur. A bon entendeur...

Alors oseriez-vous tester ce spray à l'oignons?

HappY HAIR JournEY

24 févr. 2016

3 astuces rapides pour laver son crochet braids

Hello Ladies,

Comme vous avez pu le constater, j’ai réalisé mes premiers crochets braids toute seule Yeahhh. J’ai omis de vous parler des soins à entreprendre lorsque l’on porte cette coiffure protectrice. Je vous avoue ne pas trop me focaliser sur les soins car mes cheveux sont nattés et je porte des mèches synthétiques par-dessous donc c’est un peu galère pour le rinçage.
J'hydrate quotidiennement mes nattes collées à l'aide de mon spray hydratant.

Voici donc mes techniques pour être tranquille pendant au moins 3 semaines. J’effectue un seul shampoing pendant toute la durée de la coiffure.

J’utilise un flacon à embout fin, dans celui-ci je mets une cuillère à soupe de vinaigre de cidre que je vais compléter par de l’eau.





J’y ajoute une goutte d’huile essentielle d’arbre de thé pour ses propriétés antiseptique et antibactérienne. Comme vous le savez, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Il faut donc mettre 4 gouttes de solubol pour dissoudre une goutte d’huile essentielle.

Une fois la lotion terminée, il vous suffit de passer l’embout entre les lignes de vos nattes.  Vous pouvez faciliter votre nettoyage en attachant vos mèches en chignon pour éviter que ça traine.

Avec la paume de vos doigts frotter légèrement votre cuir chevelu afin de procéder au nettoyage du cuir chevelu.

Après cette étape, vous pourrez procéder au rinçage de la même manière mais avec un flacon rempli d’eau. Veillez à ne pas trop mouiller vos mèches car sinon le séchage risque d’être assez long.

Il y a aussi l’option du coton imbibé d’eau et vinaigre de cidre. Tapoter votre cuir chevelu à l’aide du coton à plusieurs reprises puis procéder au rinçage de la même manière.


Vous pourrez également opter pour un nettoyage avec du shampoing dilué. Il vous faudra une cuillère à soupe de shampoing compléter d’eau. Comme le process précédant, appliquer le mélange entre les lignes, nettoyer avec la paume de vos doigts et passer au rinçage. Vous pouvez également repasser avec de l’après shampoing dilué.





Vous pouvez terminer en faisant un masque mais il faudra faire attention à ce que vos mèches ne soient pas trop ‘prises’ dans le masque.

J’espère que ces petites astuces vous permettront de passer un bon moment avec vos crochets braids sans soucis de démangeaisons.

HapPy HAir JourNEY

22 févr. 2016

Le henné est les poudres colorantes by Biotiful Poison Ivy

Hello Ladies,
 J'ai décidé d'aborder un nouveau sujet sur le blog, nous sommes toutes friandes des colorations mais nous savons que les colorations chimiques ne pardonnent pas surtout aux cheveux crépus. Elle est synonyme de casse la plupart du temps et demande des soins assez rigoureux. J'ai donc décidé de mener l'enquête sur les poudres colorantes naturelles. ¨Pour cela, j'ai décidé d'interviewer dans un premier temps plusieurs blogueuses qui maîtrisent le sujet.
Je n'ai pas trouvé de blogeuse aux cheveux afros maîtrisant la coloration par les plantes pour le moment. Cependant, j'espère au moins que ces interviews pourront vous éclairer et ainsi peut être vous motivez à vous lancer dans la coloration naturelle. Je pense moi même essayer pour avoir une couleur cet été.
Est-ce que vous pouvez nous parler de votre blog ? Depuis combien de temps l’avez vous créé ? Quels sont les sujets que vous y traitez ?
Mon blog Biotiful Poison Ivy est un cheminement personnel, j'avais commencé le henné et l'aromathérapie dans mon ancien youtube (webgirladdict) et petit à petit je suis passée au naturel, il fallait donc que je recommence un nouveau concept... J'ai commencé sur facebook le 25 décembre euh 2013 il me semble, d'ailleurs vous pouvez toujours voir apparaître mes "articles facebook" si vous cherchez bien ! L'interface est devenue gênante pour mes abonnées, elles n'arrivaient pas à retrouver leurs recettes préférées et j'ai donc ouvert le blog en mai ou juin suivant pour tout répertorier et le rendre plus fluides et accessibles à mes documents, j'ai aussi ouvert d'autres interfaces entre temps.
Pendant cette longue transition, j'ai abordé le henné, l'aromathérapie, la phytothérapie, l'alimentation, la cosméto maison, la slow cosmétique, le véganisme, la maternité et maintenant la réduction de déchet ! J'ai même parlé de couture et d'astuces diverses pour le quotidien.
Comment avez-vous découvert le henné ? Qu’elle a été votre première expérience avec ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?
Ca doit faire 5 ou 6 ans que je connais le henné, j'en avais acheté à Carrefour et je trouvais ça "trop cool" d'utiliser une plante pour se colorer les cheveux, la première fois où j'en ai fait, j'ai trouvé ça bizarre et dur à appliquer, j'ai trouvé que ça grattait (j'avais pris un henné aux sels métalliques) et que c'était long, j'étais jeune et impatiente ^^
Quand j'ai rincé mes cheveux je suis tombée amoureuse de la couleur !! Et je trouvais ça tellement moins cher, je n'avais pas d'argent alors pour moi c'était le graal ! Par contre on m'a trouvée bizarre de me mettre de la boue sur la tête pendant quelques mois, puis ça s'est dissipé, maintenant c'est une habitude, c'est dans ma personnalité.
Le henné m'a aidée à me sentir mieux, je sortais d'une période où j'étais très malade, je suivais un traitement et j'avais des colorations noires corbeaux sur la tête, j'étais très pâle et j'accentuais ce côté malade et livide. On se moquait beaucoup de moi et le fait d'être un peu plus marginale, dans mon monde et avec cette nouvelle image de moi, qui mettait plus mon teint en valeur, j'ai remonté la pente et en plus mon mari (fiancé à l'époque) adorait lui aussi !
 Quelle est votre routine capillaire ? Est-ce que le henné fait partie de votre routine ? Si oui comment l’intègrez vous dans ta routine ?
J'ai beaucoup expérimenté de produits, de poudres et d'huiles diverses pour au final me rendre compte qu'on a besoin de peu de choses! Je me lave le cuir chevelu tous les 5 jours, je fais un henné tous les mois et demi environ, je fais un soin lorsque c'est vraiment nécessaire, mais je privilégie la simplicité : l'alimentation, les huiles végétales, les poudres ayurvédiques, les infusions de plantes... et le brossage au bois ! j'ai une brosse kost kamm non traitée et un peigne en bambou, j'ai une brosse en plastique pour démêler sous l'eau et des peignes en plastique pour le henné. Le henné fait parti de ma routine car c'est une coloration que j'adore mais aussi un soin et un shampoing puissant, il assainit vraiment mon cuir chevelu, il régule le sébum et il paraît aussi qu'il absorbe les particules de pollution qu'on a dans les cheveux !
 Quelle est votre recette fétiche au henné?
un henné bien rouge et BAQ, le gabès, le jamila, le damask ou le rajasthan, puis un élément crémeux ou hydratant comme un après shampoing ou de la glycérine végétale, puis mes poudres tinctoriales la garance, le quinquina rouge, le santal rouge... on met un peu d'eau chaude et hop sur la tête entre 2h et 8h
Quels sont les conseils que vous pourriez donner à une personne qui souhaite effectuer un masque au henné ou coloration pour la première fois ?
il faut prendre un henné propre, sans additif, sans sels métalliques et de préférence bio. Ceux que je recommande toujours sont ceux de chez Hennés et soins d'ailleurs, je sais que la gérante fait son maximum pour obtenir de la qualité à de petits prix, c'est une grande passionnée elle aussi ! Ensuite il faut s'assurer d'avoir les cheveux assez sains et gras, car le henné est puissant et il peut assécher certaines personnes. Je pense que le test sur les cheveux de la brosse est un bon indicatif pour la personne qui a peur de la couleur ! Ensuite il faut vérifier la porosité du cheveux, le temps de pose qui nous correspond et si on a des soucis de cuir chevelu, ajouter une poudre, un hydrolat ou une huile bénéfique (ortie, ricin, citron...) se munir de patience !! et d'un équipement de protection : un vieux tee shirt, une bassine ou alors mettre de l'eau dans sa baignoire/son lavabo, avoir minimum 30-45mins devant soi, des outils d'application de coloration, du gras à s'appliquer autour de l'implantation des cheveux et un tuto youtube ! Et puis en voiture Simone !
 Comment avez-vous vécu votrr toute première coloration au henné ? Si vous deviez comparer une coloration classique au henné, quel serait votre avis ?
c'était super bizarre parce que plus "artisanal", j'étais embêtée que ça soit plus long qu'une coloration classique, que la pâte ne soit pas aussi maniable, que ça sente l'herbe et que ça soit long à travailler, j'étais assez râleuse ! Mais quand je me suis rendue compte du résultat, je n'ai plus jamais touché une coloration. Je faisais un henné tous les mois ! Par contre, ma mère m'a demandé quelques mois plus tard de lui appliquer une coloration, je ne supportais plus l'odeur... pourtant j'en avais fait avant. C'était vraiment très chimique, ça piquait le nez et les yeux, et ses cheveux étaient légèrement brûlés et très asséchés après la pose, j'étais sûre ce jour là que je ne ferai plus ça à mon corps ! Je ne pense pas qu'on puisse raisonnablement comparer le henné et la coloration classique. On ne joue pas dans la même catégorie ! Le henné c'est à la fois un soin et une couleur, c'est une plante toute bête. La coloration c'est un cocktail de produits chimiques qui viennent agresser et s'accrocher aux cheveux et peuvent aussi passer dans la peau, déposer des particules dans l'organisme, non seulement sans fournir de soin mais carrément en abîmant les cheveux, le cuir chevelu et la peau... à fuir !
Quelles sont vos poudres colorantes préférées et pourquoi ?
J'adore le rouge, d'où mon pseudo Poison Ivy ! Je suis fascinée par les roux et les personnes colorées dans les tons rouge feu, alors je cherche toujours à m'en rapprocher. Pour cela j'utilise 3 poudres tinctoriales avec différents dosages selon mes envies. Le santal rouge, le quinquina rouge et la garance qu'on retrouve souvent dans les hennés "rouge".
Si vous aviez quelques mots à dire à nos lectrices ?
La beauté est naturelle et elle peut être mise en valeur de façon naturelle, saine et sans s'intoxiquer et abîmer l'environnement. Aujourd'hui, avec tous les problèmes liés aux produits chimiques, dans les médias, sur internet, on ne peut plus fermer les yeux, il y a vraiment une prise de conscience au niveau des produits de beauté avec les différentes bloggueuses nature/bio, les spécialistes comme Julien Kaibeck, les émissions TV et Youtube, on peut trouver son bonheur partout !
Ou pouvons-nous vous retrouver ?
Vous pouvez suivre mon blog et mes activités sur blogspot, facebook, twitter et instagram. J'ai aussi une chaîne youtube mais je l'alimente moins que les autres. Si on a besoin, on peut me contacter par message ou par e-mail

HappY HAIR JournEy


20 févr. 2016

Coiffure rapide pour les nulles

Hello Ladies,

Je suis tombée sur cette vidéo sur youtube et je me dis qu'il s'agit de la coupe parfaite.
Une mention speciale pour celles qui ne savent pas se coiffer ou qui n'ont pas le temps de passer 10 ans devant le miroir le matin.





Alors que pensez vous de cette coiffure?

HappY HAIr Journey

17 févr. 2016

Le Big Chop by Elodie

Bonjour,

Je ne suis pas passée par la case big chop donc j'ai décidé de poser quelques questions à des femmes ayant sauté le pas. Je voulais connaitre leurs renssentis sur ce 'nouveau départ'.

Présentez-vous:

Je m'appelle Elodie, j'habite actuellement en Belgique car j'y fais mes études je suis naturelle depuis novembre 2015 et fière

Qu'est ce qui vous a poussé à prendre soin de vos cheveux? Depuis combien de temps avez vous une routine capillaire?

C'est le lissage coréen que j'ai fais en août 2014, j'ai d'abord commencé à acheter des huiles sur aroma azone [Ricin, pracaxi, brocolis].
A l'époque je savais pas vraiment ce dont mes cheveux avais besoin je mettais simplement des huiles pour que mes cheveux pousse vite.
Ma routine capillaire a commencé réellement en décembre cette même année. Deuxième lissage et là. .. catastrophe pour moi, je perd des cheveux, ils se casse à 2 cm de la racine.
Je me suis donc retrouvée avec deux petits trous derrière les oeillets au début puis plus le temps passait plus ça grandissait. J'ai attendu 5 mois et acheté tous les produits de la terre (ou presque) un shampoing CHI 900ml 38€ son masque à 50€, bref j'ai calculé et la somme que j'ai dépensé est hors norme. Honte à moi mdr

Depuis combien de temps étiez vous défrisé? Quelle était votre routine à cette époque?

J'ai donc été défrisée de mai à juillet, le 6 juillet a été mon dernier défrisage. Ma routine était ciblée sur la réparation de mes cheveux. J'arrêtais pas de couper pour qu'ils soient d'une part égaux (les deux trous) deuxièmement en "bonne santé".
Je faisais des shampoing toutes les semaines avec mon shampooing CHI nourish intense, des masques avec l'après shampooing Aubrey organic  (le top du top en passant) une semaine sur deux aphogee 2 min reconstructor et une fois dans le mois un soin au poudre. Quotidiennement j'utilisais des laits de toutes sortes, j'ai jamais réussi à retenir l'hydratation correctement.
Plus le temps passait plus me cheveux cassaient et le defrisage de juillet m'a été fatal. (Une semaine avant j'avais fais un défrisage dit végétal chez une coiffeuse)
Les semaines suivantes on été une catastrophe. Chaque shampooing je perdais énormément de longueur.
J'ai décidé de couper au dessus de mes cheveux cassés de décembre,  mes cheveux m'arrivaient aux oreilles à peu près

Quelle est la longueur maximale que vous avez atteint en étant défrisé? 

La longueur maximale que j'ai pu atteindre a été les épaules, ça débordait légèrement dans le dos.





Qu'est ce qui vous a décidé à devenir naturel?

J'ai décidé de redevenir naturel pour maîtriser ma texture et réussir à en faire une belle chevelure.
J'avais décidé de plus me conformer à la règle des cheveux crépus qui ne sont pas beau à voir.
En cherchant sur YouTube j'ai vu tellement de belles filles aux cheveux crépus ça m'a donner envie.
Un dimanche j'ai coupé mes cheveux moi même,  (avec un ciseau de coupe) et j'ai laissé une mèche devant pour faire un genre de coupe lol.
Puis le week-end suivant je rentrais chez moi dans le sud.
Et mes parents ont vu ma tête  (la mèche défrisé et les trois mois de repousse qui la faisait se lever) ils m'ont conseillé de tout raser pour repartir sur une base bien saine.

Comment vos proches ont réagi lorsque vous leur avez annoncé la nouvelle?

Eux ils ont très bien réagi, moi  j'ai pleuré comme un bébé,  faut dire que j'étais rasée à blanc (oui oui)

Où est ce que vous vous êtes documentée pour trouver vos informations concernant le retour au naturel? 
YouTube à été ma grande source d'inspiration et l'est toujours.  Et les articles Web des blogueuses m'ont beaucoup aidé aussi.







Quelle est votre routine actuelle?

Alors, chaque semaine je fais mon bain d'huile, Ricin ou coco, mélange des deux je mixe. Puis je fais mon shampoing.
Sans sulfates c'est important je trouve et même étant défrisée je faisais la chasse aux silicones et compagnie.
Ensuite je fais mon masque (humecto de kerakare) et je le laisse poser 1 à 3 heures ça dépend de mon humeur. Mais toujours au moins 40 minutes.
Je sèche mes cheveux avec ma serviette microfibre (décathlon 4€)

J'attends qu'ils sèchent à 90% puis j'applique mon leave in de chez cantu shea butter (celui à l'argan) ensuite je mets (toujours dans la même gamme, mais on passe dans la catégorie "natural") le creamy hair lotion, puis pour sceller le tout le butter cream de chez kerakare [routine hiver]. Mes cheveux peuvent rester hydratés 4 jours facile avec ça mais vu que j'aime trop y toucher souvent je mets encore de la crème alors qu'ils sont encore doux et souple du coup je les rend gras. Sans ça c'est juste perfect.




Quelles sont les difficultées que vous rencontrez lors de votre transition?

Le plus difficile je dirais c'est de gérer les deux textures et la casse que ça peut engendrer...

Quelles ont été  vos appréhensions par rapport au big chop?

J'avais tellement peur du regard des gens, faut dire avec un crâne à blanc mdrr

Que peux t'on vous souhaiter actuellement?

Une pousse de cheveux fort, en "bonne santé" même si la fibre en elle même est morte. Pas de casse, des cheveux doux et souples

Quelques mots pour nos lectrices?

Depuis que j'ai big choppé je me sens  tellement mieux, si vous saviez, je sais pas comment vous expliquer... c'est vraiment bizarre.
Je m'assure en fait. J'assume de un d'avoir des cheveux courts mais pas que... J'assume mes mini bouclettes [pour pas dire micro] et j'ai la manie de toujours les toucher. Je les kiff, bon j'aurais aimer les avoir un peux plus grosse mais j'ai hâte qu'ils poussent encore pour voir le potentiel en coiffure tel que braid out twist out, flat twist et compagnie vous même vous savez hein.

Si vous hésitez n'hésitez plus. C'est une expérience à vivre et puis des cheveux ça repoussent

HaPpy haiR jOURNEY

14 févr. 2016

ôde à mes cheveux

Hello Ladies,

J'ai eu envie d'écrire un petit poème sur ma relation avec mes cheveux.


Si vous deviez écrire quelques mots sur votre relation, quel serait ces mots?

hAPPy haIr jOURNey

11 févr. 2016

Vos cheveux poussent-ils plus facilement quand vous leurs foutez la paix?

Hello Ladies,

J'ai récemment fait des nattes collées à une de mes sœurs, et oui je suis passée au stade ou mes sœurs acceptent que je leurs fasse des nattes ^^
Je me souviens qu'elle avait coupé ses cheveux en Août dernier, elle avait 3 ou 4 cm de repousse. Elle a toujours eu des soucis aux niveaux de ses tempes d'ailleurs.





J'ai été étonnée de voir la longueur actuelle de ses cheveux!!! Vous pourrez vous dire c'est bien elle doit avoir une bonne routine et bien que nenni!!!



Ma routine hebdomaire: 

  • Pré poo
  • Masque
  • Démêlage aux doigts toutes les deux/trois semaines
  • Shampoing 
  • Eau de rinçage
  • Rinçage à l'eau fraîche
  • LOC Méthode

J'effectue religieusement mes soins tous les weeks end en essayant de diversifier mes soins afin que mes cheveux puissent bénéficier de tous les apports dont ils ont besoin afin de retenir ma longueur.

La routine de ma soeur:

  • Pas de pré poo
  • Shampoing toutes les deux semaines sur nattes collées
  • Masque
  • Pas de leave in

Au quotidien aucune hydratation particulière sur ses cheveux si ce n'est qu'elle applique de l'eau quotidiennement. Me concernant j'hydrate quand je sens que mes cheveux sont secs.

Sa coiffure protectrice préférée est la P avec des nattes collées en dessous qu'elle porte presque toute l'année. 

C'est vraiment une routine minimale comparé à la mienne et j'ai l’impression qu'elle semble avoir de bon résultat en terme de rétention de longueur. Mais en regardant en profondeur on peut se demander quelle est la santé de ses cheveux?

Bien sur nous n'avons pas du tout le même type de cheveux et chacune à sa propre vitesse de pousse. Je me suis donc demandée est ce qu'il faut appliquer religieusement sa routine ou laisser ses cheveux parler d'eux mêmes? Je suis tellement attaché à mes soins que je ne pourrais pas m'en passer.

Alors à votre avis une routine très très minimaliste est elle meilleure qu'une routine complète??

Happy Hair jOURNEy

7 févr. 2016

Youtube: meilleur endroit pour apprendre à se coiffer soi même

Hello Ladies,

D'habitude, je viens me plaindre de youtube mais aujourd'hui je viens vous parler d'un point positif concernant youtube .


Au fil des années en roulant ma bosse sur youtube, j'ai constaté que c'était l'endroit où je découvrais en avant première toutes les coupes et nouvelles techniques de coiffures qui se développaient.

On peut également apprendre à se coiffer soi même où même coiffer une autre personne en regardant les tutoriels.
Bien sûr, il faudra pratiquer pour bien maîtriser mais on vous aiguillera très rapidement. Si la personne sur qui vous êtes tombée ne vous convient pas et bien il vous suffit de séléctionner la personne suivante.

Vous ne savez pas quoi faire de vos cheveux un petit tour sur Youtube et vous aurez l'embarras du choix!!!

Je compte poster sur mon blog les vidéos qui m'ont intéressé et ainsi partager avec vous mes petites trouvailles. J'espère que ça vous plaira!!!

En ce moment, j'ai une petite obsession pour les crochets braids du coup je suis à fond en mode recherche sur youtube. Je suis tombée sur cette vidéo:


On dirait vraiment ses cheveux!!!

HaPpY HAiR JOurney

3 févr. 2016

La transition par Persev'Hair

Hello Ladies,

Aujour'dhui je propose de partager le témoignage de Persev'Hair qui transitionne pour passer au naturel. Présentez vous:
Bonjour à toutes et à tous. Tout d’abord un grand merci à Hair Challenge de s’intéresser à mon aventure. Mon petit nom est Doris. J’ai 27 ans. Je suis originaire du Ghana et vis en Suisse, à Lausanne. J’ai un type de cheveux 4b-4c et suis en transition depuis 10 mois pour passer au naturel. Je ne souhaite pas big choper mais couper au fur et à mesure. Je gère 4 textures (défrisées, semi-défrisées, texlaxées, naturelles). Je vous expliquerai pourquoi.


Qu'est ce qui vous a poussé à prendre soin de vos cheveux? Depuis combien de temps avez vous une routine capillaire?
J’ai commencé ma routine en novembre 2012. Le jour où j’en avais réellement marre d’avoir honte de mes cheveux, je me suis mise à regarder des vidéos d’évolutions capillaires. J’ai découvert des femmes qui avaient débutés avec des cheveux abîmés comme les miens, pour finalement arriver à un résultat magnifique. J’étais émerveillée et sceptique à la fois. J’avais de la peine à imaginer que j’y arriverais. Mais tout au fond de moi, ça a fait naître de l’espoir et l’envie d’en savoir plus. Des heures de recherches, de visionnage vidéos, de lectures. Additionnés à une routine que j’ai mis en place pas à pas, m’ont amené à des résultat positifs au bout de 4 mois. Ce qui m’a motivée à continuer (IMPORTANT: Ne pas oublier de prendre régulièrement des photos de son évolution).
Depuis combien de temps étiez vous défrisé? Quelle était votre routine à cette époque?
Mes cheveux ont été défrisés très tôt (env. vers l'âge de 6 ans jusqu’à mes 26 ans). Avant novembre 2012, je les négligeais et les cachais par honte. Ils ont subi toutes sortes de traumatismes. Aucun soin. Défrisages peu espacés (1-2mois) et jusqu'aux pointes, depuis mon enfance. Tissages portés pendant 2-3 mois. Lissage au fer à lisser tous les jours sans protecteur de chaleur et à 190°. Et ce, peu importe s’il y avait des résidus de produits gras (Beurk, ça sentait la mort!). Démêlage sur cheveux secs et au peigne fin. Un noeud? Ce n’est pas grave. Suffit de tirer un bon coup sec. Dieu merci, je ne suis pas chauve! Si vous vous reconnaissez dans certaines de ces bêtises, aïe aïe, il est grand temps d’y remédier. Puis j’ai commencé à en prendre soin et tout a changé. Suite à un défrisage « raté », j’ai découvert que j’aimais bien garder de la texture et du volume. J’ai demandé à ma coiffeuse, aux défrisages suivants, de ne plus les raidir, mais de les détendre (texlaxer). Plus le temps passait, moins je ne laissais le défrisant agir. Raison pour laquelle j’ai différentes textures.

Quelle est la longueur maximale que vous avez atteint en étant défrisé?
APL (ArmPit Length). Niveau des aisselles, que j’ai atteint en décembre 2015. Il me reste, je pense, une dizaine de centimètres défrisés.

Qu'est ce qui vous a décidé à devenir naturel?
Mon dernier défrisage remonte à mars 2015. À ce moment-là, je ne savais pas encore que ce serait le dernier. J’ai eu le déclic en cours d’année. En fait, ça faisait déjà une année que je commençais à apprécier mon volume et mes boucles. Mais comme j’avais une alopécie, je détestais le peu de petites bouclettes clairsemées que j’avais aux tempes et à la nuque. Je les associais à l’image de « petites mouches collées ». C’était très vilain haha. Le contraste entre les cheveux quasi inexistants et le volume du centre de la tête était trop flagrant. C’est là que j’ai compris que je me défrisais particulièrement à cause des petites mouches à m…. L’été 2015, j’ai donc mis en place une routine (eau, cannelle, gingembre, ail + massages) qui m’a fait pousser les babys hair. Au fil de mon stretching, j’admirais et appréciais de plus en plus ce que ça donnait. Le plus long stretching que j’avais fait avant celui là était de 7 mois.
Comment vos proches ont réagi lorsque vous leur avez annoncé la nouvelle?
J’ai eu plusieurs remarques . Certaines personnes très heureuses de ma décision et qui m’encouragent. D’autres qui aiment ma texture crépue, mais préfèrent quand-même mes cheveux défrisés. Et ceux qui ont hâte de savoir si je vais tenir sans me redéfriser.

Ou est ce que vous vous êtes documentée pour trouver vos informations concernant le retour au naturel?
Grande fan des cheveux sous toutes ses formes, j’ai admiré de belles chevelures sur le net, fait des recherches, expérimenté, en ai parlé pendant des heures. Mes infos viennent de différentes sources telles que: des sites traitant différents thèmes capillaires (routines, besoins du cheveu afro, choses à faire et à éviter, biologie, etc.), des blogs, des pages ou groupes facebook dédiés à ce sujet, des vidéos youtube et des conseils d’amies qui sont passées au naturel. Nous avons de la chance aujourd’hui d’obtenir facilement diverses réponses à toutes nos questions grâce à internet.
Quelle est votre routine actuelle?
Haha pour cette question, j’invite les téméraires à aller dans la description de ma page Persev'Hair Car j’ai détaillé ma routine lorsque j’ai mes cheveux lissés au fer, séchés au sèche-cheveux, tressés ou tissés. Et je crains d’effrayer celles qui fuient les longs textes .
Quelles sont les coiffures que vous arborez?
Mes coiffures protectrices m’ont permis de retenir de la longueur. Je ne laisse aucune coiffeuse toucher ma tête (à part pour couper les pointes). Je crée mes coiffures seule. Ayant vécu de mauvaises expériences avec « les professionnelles », j’ai vraiment peur qu’elles détruisent des années d’entretien en quelques heures. Avant j’adorais faire des tissages ouverts comme coupes protectrices. Laissant libres mes cheveux sur le contour de ma tête pour un effet plus naturel et plus de possibilités de coiffures. Le soucis était que je devais régulièrement les lisser au fer afin d’atténuer le contraste entre ma texture et celle des rajouts. Quand je laissais mes cheveux naturels, j’adorais les avoir raides et détachés. Ce qui a généré de la casse causées par les sources de chaleur et frottements des pointes sur mes habits. Depuis près d’un an, je fais régulièrement des twist (avec les « expressions » ou les « marley ») et différentes sortes de buns sur cheveux naturels. Je n’utilise qu’exceptionnellement le sèche-cheveux ou fer à lisser.


Quelles sont les difficultées que vous rencontrez actuellement?
La sécheresse: mes cheveux ont tendance à être très secs. Et je suis à la recherche de solutions qui me permettront de pouvoir espacer les moments d’hydratation pour me soulager en gagnant du temps. J’y parviendrai . La rigueur: des fois, j’ai la flemme. mais ma devise lorsque je suis dans cet état est « fais le strict minimum, mais fais-le! ». Car on a souvent tendance à se dire « je ne vais pas le faire comme il faut, donc autant ne rien faire ». Essayons quand-même.

Quelles sont vos appréhensions par rapport au big chop?
Pour l’instant je n’en ai pas, car je souhaite transitionner le plus longtemps possible et couper peu à peu dans le but de maintenir la longueur. Cependant, les pointes défrisées me dérangent. Surtout lorsqu’ils sont mouillés. Et il m’arrive de prendre des décisions drastiques et inattendues lorsque quelque chose ne me convient plus. Donc qui sait…?

Quand pensez vous faire votre big chop?
Je pense être naturelle à la fin de l’année 2016. Mais qui sait…?

Ou pouvons nous vous retrouver?
J’ai créé ma page Facebook, ma chaîne Youtube et mon compte Instagram dans le courant du mois de janvier 2016. Dans le but de motiver et d’aider un maximum de femmes. Il est dit que le cheveu afro et le plus dur à entretenir… en faisant connaissance, on peut l’apprivoiser. Il est dit que le cheveu afro est le plus faible…après tout ce qu’il a subi depuis notre tendre enfance, il ressuscite et peu devenir long et en bonne santé! Il est dit que le cheveu afro ne pousse pas… les cheveux poussent, il s’agit de mettre en place des méthodes et soins pour maintenir la longueur. Si le cheveu pousse de 0.8cm/mois et qu’il se casse tous les jours de 2cm, normal que la longueur stagne. Il est dit que la longueur n’est qu’une question d’origines (des îles, d’Amérique, etc..)… je suis 100% ghanéenne. Plus d’excuses. Croyez en vous. La persev’hairance est la clé . C’est avec plaisir que je vous accueille et réponds à vos questions dès que possible.

---> PoUr Me SuIvRe & mE sOuTeNiR...<---
Facebook profil: Doris Agyemang (Persev'Hair)
Facebook page: www.facebook.com/persevhair
Instagram: www.instagram.com/persevhair/
Youtube: www.youtube.com/channel/UCZIf6pTv9y2F-8mMl62ixmA

Happy Hair jouRNEY